La PETITE ROQUETTE
PRISON des MINEURS
de PARIS
Les documents relatifs à la petite roquette sont les plus nombreux et les plus passionnants.
Ils donnent une vue détaillée "de l'intérieur" de la petite délinquance à Paris entre 1909 et 1912.
On peut classer ces documents en trois catégories: les textes administratifs, la gestion des
prisonniers, les documents personnels des prisonniers.

Les documents administratifs

Comme dans chaque établissement, l'instituteur décrit le fonctionnement de la prison. On trouve
en outre les documents préparatoires à l'application de mesures nouvelles, projets de
convention de prise en charge des mineurs, etc... Enfin sont conservés certains dossiers
complets relatifs à des évènements particuliers, notamment une affaire de détournement de
mineur au sein même de la prison.

Les documents relatifs à la gestion des prisonniers

L'instituteur a rédigé deux sortes de documents, un cahier des entrées et sorties de tous les
mineurs détenus. Il y note l'infraction, la nature de la condamnation, les mesures d'éducation
retenues ainsi que des informations sur la famille. Les autres documents sont des fiches
individuelles (plus d'une centaine) qui reprennent les mêmes informations.

Les documents personnels des prisonniers

Ce sont les plus émouvants. Tout le courrier des enfants était conservé par l'instituteur. Ces lettres donnent une idée incroyable du vécu des prisonniers. Si certains savent à peine lire et écrire d'autre, minoritaires, s'expriment de façon admirable comme le montre ce poème que vous pouvez lire plus bas.

SUITE: Les apaches