LE BAGNE
DE
SAINT-MARTIN DE RÉ
À la fin de l'année 1912, l'instituteur est nommé au bagne de Saint-Martin de Ré. Il reçoit l'ordre du ministère de la Justice de fournir une notice sur l'histoire de ce bagne et son fonctionnement. Les recherches de l'instituteur sont vaines; les archives du bagne de Saint Martin ont brûlé dans un incendie en 1861. Il se charge alors de réaliser une note de présentation et fait faire ces dessins des cellules, version avec ou sans chaînes.
Grandes manoeuvres avant la Grande Guerre.Nouveau
La citadelle de Saint-Martin-de-Ré est utilisée à la fois par l'Administration pénitentiaire pour le dépôt de forçats et par le Ministère de la Défense qui y entretient une garnison. En 1914 l'avenir de la citadelle est en discussion. Le Directeur cherche d'abord à développer le dépôt en accueillant une nouvelle catégorie de condamnés. Ensuite, à la veille de la déclaration de guerre, il cherche à faire modifier le plan de mobilisation afin de maintenir l'activité du Dépôt.